petitCHAUD_fin-01.png

Couvre-Feu (Au Cul) - Nudesletter 02


Depuis samedi, les grandes métropoles (et Saint Étienne…) sont en deuil.  De notre appartement à Paris on se dit adieu bières à Strasbourg Saint Denis, adieu cocktails dans le Marais, adieu apéro entre amis, adieu parties fines dans des hôtels particuliers du 16e.  On se dit surtout mais pourquoi ? Le Covid est il plus virulent après 21h ? Et bien oui, visiblement, le Covid c’est un peu comme votre plan cul, il débarque jamais avant 21h.  La pandémie rebat les cartes des relations amoureuses. La France se voit obligée d’apprendre à entretenir sa libido autrement. Tout est remis en question. Avant, on arrivait, on consommait et on repartait, comme dans une pizzeria. Le confinement met les célibataires devant leur solitude. Alors ils veulent la bonne personne. Ou au moins ils cherchent à savoir se satisfaire seuls.  La pandémie souligne l’importance d’une vie sexuelle harmonieuse et pourrait bien accélérer la quête de Nirvana chez certains Français. On mesure les leviers vitaux de nos vies amoureuses : le sexe, la tendresse, la création. Finalement, le couvre-feu, un mal pour un bien ?  Pour résumer, contre mauvaise fortune bon cœur (et surtout bon cul), on a de quoi faire pour pas s’ennuyer seul le soir chez soi. Nous on a pas besoin de grand chose, un verre de vin, un bon livre (vous avez vu notre post sur le livre Sexpowerment de Camille Emmanuelle ?), des accessoires si on veut, mais surtout notre main gauche. Sinon il y a aussi une nouvelle saison de RuPaul Drag Race sur Netflix. Alors tu vas opter pour quoi ? 


Chaudement votre,  Anicet

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout