petitCHAUD_fin-01.png

Présidentielles : moins de débats, plus d'ébats


Ce dimanche les Français sont invités à voter pour le premier tour des présidentielles. Dans les médias, les candidats sont très peu questionnés sur la sexualité. Le sexe est-il politique ? Si à une autre époque on aurait pu répondre non, en 2022, aucun doute il l’est. La liberté et l’égalité sexuelle sont essentiels à la démocratie. Encore beaucoup de questionnements politiques actuels portent sur la sexualité (contraception, prostitution, prévention des maladies sexuellement transmissibles, éducation sexuelle, prévention du harcèlement et des violences domestiques, luttes pour la liberté sexuelle et contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle, mobilisations pour le droit à l’avortement, etc.). Néanmoins, aux débats on préfère les ébats alors pour parler politique, on a préféré se glisser dans le lit des français. La politique intervient-elle sous la couette ? Selon une récente étude 62% des francais refuseraient de se mettre en couple avec quelqu'un d'extrême-droite et 52% avec quelqu'un d'extrême-gauche. Alors dans les jours à venir, on vous déconseille de parler politique avec vos rencards. Jouir ou élire, il faut choisir. Et personnellement on préfère l’abstention à l’abstinence !


Chaudement vôtre, Anicet

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout