petitCHAUD_fin-01.png

La fin d'une année bien trop dure


D'habitude on aime ce qui est dur, voir très dur, mais 2020 l'a été particulièrement à vivre, et on est content de passer à autre chose.


Avant de passer à autre chose, il a fallu traverser le sempiternel réveillon de la Saint-Sylvestre. On avait l'espoir secret qu'Olivier Veran et ses mesures nous permettent d'y échapper cette année, mais nous avons pu nous réunir en petit comité, 6 c'est bien assez pour une partie fine.

Ce qu'on a préféré, c'est le baiser sous le gui, à minuit, surtout quand notre partenaire a compris baiser tout court.


Après l'enfer du réveillon, voilà le calvaire des voeux. Seulement le 08 janvier et vous en avez déjà marre de souhaiter la bonne année, vous en avez assez de répéter vos bonnes résolutions inventées de toute pièce que vous ne comptez absolument pas tenir ?

Et si 2021 était l'occasion d'en tenir une, celle de se remettre au sport (de chambre) ? Surtout si un 3e confinement nous attend.


Puisse 2021 vous emmener au septième ciel et puisse Chaud Marais conquérir encore beaucoup de coeurs, d'armoire, de boites mail, et qui sait, de lits.


Chaudement votre, Anicet

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout